032 852 00 02 - Route de la Montagne 2, 2023 Gorgier - info@flyanesthesia.ch
Nos Prestations

NOS DOMAINES DE COMPÉTENCES

La garantie d’une prise en charge efficace et sécuritaire au service de vos patients

  • Anesthésie générale
  • Anesthésie locorégionale
  • Monitored Anesthesia Care
  • Consultation et traitement interventionnel de la douleur
  • Mise à disposition de personnel médical et paramédical
  • Location de matériel

L’anesthésie générale (AG) est un acte médical dont l’objectif principal est la suspension temporaire et réversible de la conscience et de la sensibilité douloureuse, obtenue à l’aide de médicaments (drogues anesthésiques) administrés par voie intraveineuse et/ou inhalés. Elle permet la réalisation, sans mémorisation et sans douleur, des interventions chirurgicales et de certains examens invasifs. Elle nécessite une surveillance continue et souvent un contrôle artificiel des fonctions vitales. À l’exception des cas d’urgence, l’anesthésie générale est toujours réalisée à jeun, pour éviter le risque de broncho-inhalation.

Lanesthésie locorgionale (ALR) est une technique qui permet d’endormir une partie déterminée du corps. Le principe repose sur l’injection précise d’un anesthésique local autour des nerfs concernés, en fonction de la partie du corps concernée.
La localisation de ces nerfs se fait avec une stimulation électrique non douloureuse, et avec l’aide de l’échographie.

L’anesthésie locorégionale regroupe :
  • L’anesthésie périmédullaire (anesthésie péridurale et rachianesthésie). L’anesthésie péridurale peut se faire à plusieurs endroits au niveau du dos, suivant la partie du corps concernée. Très souvent on laisse un petit cathéter dans l’espace péridural, pour pouvoir maintenir l’absence de douleur sur une période prolongée. L’analgésie péridurale au bas du dos est la technique fréquemment utilisée pendant l’accouchement. La rachianesthésie est réalisée uniquement dans la région lombaire basse, le plus souvent avec une seule injection. Lors de cette anesthésie, toute la partie inférieure du corps est paralysée et insensible. La durée dépendra de l’anesthésique utilisé.
  • Les blocs nerveux périphériques. L’approche se fait au niveau du bras, de la jambe, du cou, de l’œil, de la paroi abdominale, du thorax. Elle permet d’endormir un ou plusieurs nerfs. Quelque fois, un cathéter est laissé en place pour permettre l’administration du produit en continu et ainsi prolonger l’effet pour les douleurs post-opératoires.

Les patients qui souffrent de douleurs pendant des semaines, des mois ou même des années ont besoin d’un traitement spécifique. Nous disposons d’un service spécialisé pour le traitement des douleurs chroniques. Pour le traitement de la douleur, une coopération interdisciplinaire avec d’autres spécialités médicales est fondamentale. Des méthodes individuellement adaptées au patient permettent d’éliminer complètement ou tout au moins de soulager les douleurs, cela grâce à différents traitements et diverses techniques de prise en charge interventionnelle.
De nos jours, on a souvent recours à des méthodes ultramodernes telles que la stimulation de la moelle épinière, une stimulation nerveuse par impulsions électriques ou l’implantation de pompes pour le débit continu de médicaments analgésiques. Une approche précise du site concerné est possible grâce à l’imagerie, notamment l’échographie, ce qui permet d’éviter dans bon nombre de cas une irradiation du corps.